Le blog de Participaillons

Posted in Construction en paille, La marche, on 23 mars 2017, by , 0 Comments

Préparation de la botte de paille

Lorsque nous construisons des maisons en paille sur les chantiers, il faut redimensionner la plupart des bottes de paille pour les insérer dans l’ossature en bois.

Avant de commencer ma marche, je vais donc utiliser la même technique que sur les chantiers pour diminuer le poids de ma botte de paille. Voici quelques images et commentaires pour vous expliquer le projet et en savoir un peu plus sur la construction en paille.

Continue Reading...

Posted in La marche, on 10 mars 2017, by , 3 Comments

Participaillons, de l’idée à la réalisation

Depuis plus de 5 ans, je travaille dans les chantiers participatifs liés à la construction en paille. Durant tout ce temps, j’ai appris à utiliser ce matériau et à faire des maisons en paille. Je pense réellement que la paille est une solution écologique, efficace et pérenne pour la construction de maisons.

Cela fait maintenant 2 ans que je pense au projet Participaillons. J’ai commencé par en parler autour de moi, à ma famille, à mes amis et collègues. Suite à l’enthousiasme généré, j’ai décidé d’aller au bout de cette idée folle : traverser la France à pied avec une botte de paille sur le dos ! L’objectif de ce projet est de sensibiliser un maximum de personnes à la construction en paille. La marche va durer 3 mois et je vais parcourir plus de 1600kms à pied avec une botte de paille de 12Kg sur le dos. Plus de 70 étapes sont prévues sur le parcours : des écoles d’architectes, des mairies, des chantiers participatifs et bien d’autres arrêts.

Un projet qui nécessite du matériel

Pour mener à bien ce projet, j’ai besoin d’un certain nombre de choses. En effet, une paire de chaussures, des bâtons de marche, de la nourriture, une caméra, un véhicule et surtout, votre soutien !

Le budget Camion

En 2016, j’ai fais l’acquisition d’un camion nommé “Pépé” qui suivra la marche. Un camion Trafic que je retape et aménage petit à petit. Ce camion est essentiel pour m’assurer un minimum de confort et de sécurité. Un bureau/lit, une cuisine et quelques rangements suffiront.

Le camion va parcourir plus de 1600 kilomètres, et représente donc un poste de dépenses important pour l’association: carburant et entretien (environ 700€) et l’assurance (31€/mois).

Le budget nourriture

J’ai besoin de vous essentiellement pour remplir le frigo de nourriture végétarienne voire végétalienne et locale pour le/la conducteur/trice et moi-même. Il s’agit là de la plus grosse dépense du projet :

Budget alimentation (pour deux personnes): 

  • 4€/repas/personne
  • 70 étapes
  • 3 repas/jour

Soit un budget nourriture qui ‘élève à 1680 €, une somme non négligeable.

Le budget équipement

J’ai créé un sac à dos personnalisé pour porter la botte de paille durant les 1600kms de marche. J’ai ensuite besoin de chaussures de marche de qualité ainsi que des bâtons de marche.

Soit un budget équipement d’environ 200€.

Le budget communication

Pour que le projet fonctionne et sensibilise un maximum de personnes, il est essentiel de communiquer. Je dois notamment créer des cartes de visite (en papier recyclé bien sur), mais aussi floquer le camion, payer les frais du site internet et acheter une caméra pour ensuite faire une vidéo.

Le budget communication s’élève à environ 590€

Appel aux dons

Malheureusement je n’ai pas la capacité financière pour assumer la totalité des frais de ce projet.
J’ai donc besoin de votre aide pour financer cette traversée de la France. Le budget total s’élève à environ 3800€. Pour récolter des fonds, j’ai créé une page sur le site Helloasso, un site qui permet aux associations de récolter des fonds gratuitement. Vous pouvez donc faire un don en quelques clics, si le projet vous plait, si vous pensez que le développement durable est important, ou juste si vous souhaitez soutenir la démarche de Participaillons.

Ce projet existe grâce à l’aide de la famille, d’ami(e)s et de rencontres autour de la paille. Sans eux, rien de cela ne serait possible, je remercie encore toute les personnes qui me soutiennent et me soutiendront dans cette aventure.

 

Continue Reading...

Posted in Construction en paille, on 10 janvier 2017, by , 0 Comments

La construction en botte de paille

Cet isolant acoustique et thermique performant (R=7.1 [m².K/W]) est aujourd’hui un déchet agricole. Utilisé pour de la litière animale ou brûlé, ce matériau naturel et local est très accessible financièrement.

Les avantages de la construction en paille

La paille permet au bâtiment de respirer (on parle alors de la perspirance du bâtiment), ce qui permet de gérer le problème de la transmission de vapeur d’eau en favorisant une bonne qualité d’air intérieur. Attention, à ne pas confondre avec l’étanchéité à l’air du bâtiment.

Les retours d’expérience des bâtiments nous prouvent que la paille possède une durée de vie équivalente voire supérieure aux constructions dites “traditionnelles” (maison feuillette 1921, isolation intacte) lorsque la pose est réalisée en respectant les “règles professionnelles de la construction paille”.

La paille ne subit presque pas de transformation, elle est récoltée dans les champs sous forme de botte, puis séchée et ensuite posée dans les murs. Elle nécessite donc une énergie grise quasi nulle comparé à d’autres systèmes d’isolation.

L’aspect social et économique de la paille

Un autre avantage de la construction de maison en paille qui n’est pas assez mis en valeur est l’aspect social et économique, en effet, construire des maisons en paille nécessite de la main d’oeuvre, ce qui favorise le travail artisanal et la transmission de savoir via les chantiers participatifs, ou des chantiers professionnels créant ainsi de l’emploi local.

Réponses brèves aux questions récurrentes sur la construction en paille

1/ Est-ce que la paille ça tient réellement ?

Test de résistance aux tremblements de terre :

2/ Est-ce que la paille brûle ?

Test au feu :

3/ Y a t’il des rongeurs dans la paille ?

Une botte de paille est constituée de la tige de la céréale, le grain à été séparé de l’épi pour en faire de la farine. Les rongeurs sont intéressés par la nourriture, or ce n’est pas dans les bottes de paille qu’ils vont trouver leur bonheur.
Cependant quelques rongeurs peuvent y trouver refuge car ils ont compris bien avant nous que la paille était un isolant naturel très performant. Lorsque les bottes de paille sont posées dans vos murs et enduites vous n’aurez jamais de problèmes de rongeurs

4/ N’y a-t’il pas de fermentation de la paille et une présence de champignon ?

La présence de champignons, de moisissures ou d’odeur liées à la fermentation résultent d’un mauvais stockage, d’une mauvaise pose des bottes de paille, ou bien d’un mauvais traitement d’étanchéité à l’eau et à l’air. En respectant les recommandations des règles professionnelles on évite ainsi tous ces inconvénients liés aux malfaçons.

LES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION EN PAILLE :

  • Poteau poutre
  • GREB
  • Caissons
  • Simple ossature (centré, intérieure, extérieure)
  • Double ossature
  • Les enduits
  • Paille porteuse

Vidéo explicative réalisée par des professionnel(le)s de la construction paille.

« Attention, contrairement à ce que l’on voit sur la vidéo, le matériau appelé OSB est formellement déconseillé en extérieur pour des raisons de transmission de vapeur d’eau. Ce matériau ne respire pas, une condensation se crée dans le mur, entraînant un potentiel pourrissement de l’isolant (paille ou autre). »

Continue Reading...